Le 23 janvier prochain, le 3e dimanche de la Parole de Dieu sera marqué par une messe célébrée par le Pape François à 9h30 en la Basilique Saint-Pierre. Pour la première fois, des laïcs hommes et femmes recevront du Saint-Père les ministères du lectorat et de catéchiste.

 

C’est une première qui découle de deux documents parus l’année dernière, venant accorder davantage de responsabilités aux laïcs au sein de l’Église. Le 10 janvier 2021, la Lettre Apostolique sous forme de Motu Proprio Spiritus Domini et une Lettre au Préfet de la Congrégation de la Doctrine de la Foi permettaient que les ministères du Lectorat et de l’Acolyte soient ouverts aux laïcs, hommes et femmes, sous une forme stable et institutionnalisée avec un mandat spécifique. Auparavant, ce ministère était réservé aux hommes, car il était considéré comme une étape préparatoire à l’accès éventuel aux ordres sacrés. Le 10 mai 2021, le Motu Proprio Antiquum Ministerium établissait quant à lui le ministère laïc de catéchiste, mettant «davantage en valeur l’engagement missionnaire typique de chaque baptisé».

 

Un rite liturgique spécial

De nouveaux ministères tournés chacun vers l’annonce de l’Évangile : c’est donc en ce dimanche de la Parole de Dieu – lui-même institué par le Pape François en 2019 – qu’ils seront conférés pour la première fois par l’évêque de Rome à des laïcs, hommes et femmes, sous la coupole de la basilique Saint-Pierre.

Le rite liturgique a été préparé par la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements, informe le Conseil Pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation dans un communiqué paru ce 18 janvier. Avant l’homélie, les candidats seront appelés par leur nom et présentés à l’assemblée. Après l’homélie, ceux qui sont acceptés pour le ministère du Lectorat recevront un exemplaire de la Bible, tandis que les catéchistes se verront confier une croix, reproduction de la croix pastorale utilisée d’abord par saint Paul VI, puis par saint Jean-Paul II, «pour rappeler le caractère missionnaire du service qu’ils vont administrer», lit-on dans le communiqué.

 

De quatre continents

La catholicité de l’Église sera bien représentée : les futurs lecteurs sont originaires de Corée du Sud, du Pakistan, du Ghana et de différentes régions d’Italie. Deux laïcs du Vicariat apostolique de Yurimaguas (Pérou), en Amazonie, deux fidèles du Brésil déjà impliqués dans la formation des catéchistes, une femme de Kumasi (Ghana), ainsi que le président du Centro Oratori Romani, fondé par le catéchiste italien Arnaldo Canepa, un laïc de Łódź (Pologne) et une laïque madrilène recevront quant à eux le ministère de catéchiste. En raison de la situation sanitaire, deux fidèles de la République démocratique du Congo et de l’Ouganda ne pourront pas rejoindre Rome.

Par ailleurs, conformément à la réglementation sanitaire en vigueur, le nombre de participants à la Messe sera limité à deux mille personnes. Les fidèles recevront un livre de commentaires des Pères de l’Église sur les chapitres 4 et 5 de l’Évangile de Luc, publié par les éditions San Paolo.

L’événement sera retransmis en direct par Vatican Media et diffusé sur le portail vaticannews.va, ainsi que sur la chaine Youtube et les réseaux sociaux associés, avec commentaires en français pour les canaux francophones.

Le Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation met également à disposition sur site pcpne.va, dans la section “activités”, des ressources utiles pour ce 3e dimanche de la Parole de Dieu.

 

 

Source: vaticannews.va/fr


 
Messages only