Questions et réponses

Commission Doctrinale – International Catholic Charismatic Renewal Services

Année 2016

 

Un songe est une succession d’images, de pensées et d’émotions qui se produisent dans l’esprit d’une personne durant son sommeil. Le Seigneur utilise-t-Il les songes pour communiquer avec nous ? Certes, il le peut, comme en témoignent les Écritures et la vie de nombreux saints. Par les songes, Dieu nous parle parfois d’une façon qui serait impossible quand nous sommes éveillés, l’esprit occupé ou distrait par l’environnement. Lorsque nous sommes endormis, Dieu peut capturer notre attention. Nous avons l’exemple étonnant de nombreux musulmans qui se sont tournés vers Jésus, après l’avoir vu en rêve ou en songe.

L’Écriture nous dit que Dieu parle à ses prophètes à travers les songes: « Lorsqu’il y aura parmi vous un prophète, c’est dans une vision que moi, l’Éternel, je me révèlerai à lui » (Nm 12,6). Mais les songes ne sont pas limités aux prophètes. Job 33,14-15 dit : « Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde. Il parle par des songes, par des visions nocturnes, quand les hommes sont livrés à un profond sommeil, quand ils sont endormis sur leur couche. » À la Pentecôte Pierre déclarait l’accomplissement de la promesse divine : « Je répandrai de mon Esprit sur toute chair, vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes auront des visions, et vos vieillards auront des songes » (Ac 2,17).

Nous comptons de nombreux exemples où Dieu parle à son peuple à travers des rêves et des songes à la fois dans l’Ancien et le Nouveau testament. Joseph a eu des songes prophétiques qui ont eu une très grande influence sur le cours de sa vie, sur sa famille, et bien d’autres. Ses premiers rêves ont rendu ses frères agressifs et jaloux, au point qu’ils le vendirent comme esclaves en Égypte (Gen 37, 5-8). Plus tard, l’interprétation prophétique des rêves de Pharaon, prédisant sept années d’abondance suivies de sept années de famine, conduisirent Pharaon à engranger le blé pour que l’Égypte et les nations environnantes puissent avoir suffisamment pour survivre aux années de disette (Gen 41,1-32).

Dieu communiqua avec St Joseph par des songes pour lui dire de ne pas avoir peur de prendre Marie pour épouse (Mt 1,19-20). Dieu utilisa des songes pour exposer le plan de l’ennemi, et prévenir Joseph de fuir en Égypte pour sauver l’enfant Jésus (Mt 2,13).

Quelqu’un peut-il avoir un charisme de songes prophétiques ? Le Catéchisme définit les charismes comme « des grâces du Saint-Esprit qui directement ou indirectement bénéficient l’Église, car ils contribuent à sa construction, pour le bien des hommes, et pour les besoins du monde » (799). Ce qu’il est important de noter dans cette définition, c’est que le but des charismes est de servir les autres et de construire l’Église. Ceci va dans le sens de l’enseignement de St Paul, qui écrit : « À chacun est donné la manifestation de l’Esprit pour le bien commun » (1Co 12,7). Ainsi, si quelqu’un a un charisme de songes prophétiques, les songes sont donnés par Dieu pour construire, encourager, ou prévenir la communauté des fidèles. D’autre part, certains rêves prophétiques sont donnés seulement pour l’individu qui les reçoit, et ceux-là ne sont pas des charismes.

Alors que Dieu peut communiquer avec nous à travers les rêves, il est important de noter que de nombreux rêves ne sont pas révélations venant de Dieu, mais simplement une expression de notre inconscient. Sirach nous prévient de ne pas attacher trop d’importance aux rêves, soulignant que ceux qui croient aux rêves sont comme ceux qui tentent de saisir les ombres ou de chasser le vent. « À moins que les rêves ne soient envoyés par le Très Haut comme une visite, n’y attachez pas d’importance, car les rêves ont déçu beaucoup, et ceux qui mettent leur espoir en eux ont échoué » (Sir 34,6-7).

Comment donc discerner si un rêve est un message de Dieu ou simplement une expression de notre inconscient ? Le processus est le même que si nous discernions des prophéties.

Priez pour une clarification. Si un rêve a une intensité particulière et semble venir du Seigneur, demandez au Seigneur de clarifier si le rêve vient de lui, que ce soit un encouragement, une façon de nous guider, un avertissement ou des promesses pour l’avenir. Priez pour la grâce de comprendre et d’interpréter le rêve ou songe avec exactitude.

Passez le rêve en revue. Quelle émotion provoque-t-il ? Vous laisse-t-il avec une sensation de paix, et vous conduit-il plus près du Seigneur, ou crée-t-il peur ou anxiété ? La peur serait un signe qu’il n’est pas de Dieu. Le contenu est-il conforme à l’Écriture et à la Tradition ? Sinon, il n’est pas de Dieu.

Écoutez le Seigneur. Mettez-vous en présence du Seigneur et écoutez-le. Demandez au Seigneur de vous révéler sa vérité.

Recherchez un conseil spirituel. Présentez votre rêve à votre directeur spirituel, ou au leadership de votre groupe de prière, ou des amis spirituels en qui vous avez confiance. Partagez vos rêves et recherchez l’interprétation en lien avec l’Écriture. Pharaon a demandé conseil à Joseph pour interpréter ses rêves, et l’Égypte a été sauvée de la famine.

Discernement. Après avoir déterminé le sens du rêve, discernez s’il ne s’adresse qu’à vous, ou s’il est pour le corps du Christ. Il serait bon aussi de considérer dans la prière l’interprétation du rêve, et sur qui il aurait une influence. Ceci aussi requiert le conseil des autres.