Salutations au Saint-Père par Jean-Luc Moens, modérateur CHARIS au cours de la 1ère Conférence internationale

Très saint Père,

Merci de nous accueillir en cette veille de Pentecôte dans ce lieu pour prier l’Esprit Saint avec vous et nous mettre à votre écoute pour le développement du Renouveau Charismatique Catholique au service de l’Église universelle.

Il y a 4 ans, en juin 2015, vous avez écrit aux présidents de l’ICCRS et de la Catholic Fraternity pour leur demander de travailler à constituer un unique service pour le courant de grâce du Renouveau Charismatique Catholique. Après 4 années de travail avec les personnes que vous avez nommées et l’accompagnement du Dicastère pour les Laïcs, la Famille et la Vie, c’est une joie pour moi de vous annoncer que nous sommes prêts avec le Service international de communion à assumer la charge que vous nous avez confiée, soutenus par l’ensemble du Renouveau Charismatique mondial.

Depuis votre élection sur le siège de Pierre, vous avez eu l’occasion de vous adresser plusieurs fois au courant de grâce du Renouveau Charismatique. Le cardinal Suenens était convaincu que le Renouveau Charismatique était une grâce pour toute l’Église, un courant de grâce appelé à transformer toute l’Église. C’est à la lumière de cette image du courant de grâce que nous avons compris votre demande de répandre largement le baptême dans l’Esprit dans toute l’Église. Nous tous ici présents, nous nous engageons à travailler en ce sens et en même temps, nous sollicitons votre aide pour ouvrir plus largement les portes de l’Église à ce courant de grâce. Vous avez témoigné qu’au début, vous considériez le Renouveau Charismatique comme une école de samba et qu’à l’époque, vous étiez peu ouvert à ce qu’il pouvait apporter à l’Église. Cette résistance que vous avez-vous-même expérimentée existe encore dans certaines parties de notre Église. Quels conseils nous donneriez-vous pour mener à bien la mission que vous nous avez confiée ?

Nous avons aussi entendu votre appel à revenir aux sources de la louange et de l’adoration, à être actifs dans l’évangélisation et le service des pauvres. Nous avons noté également votre appel à l’humilité des responsables. Comme vous l’avez dit clairement, personne n’est indispensable. Nous sommes seulement des serviteurs. C’est dans cet esprit, très saint Père, que, moi-même et tous les membres du Service international de communion, nous avons accepté la charge qui nous a été confiée dans l’animation de CHARIS.

Enfin, nous désirons nous mettre au service de la communion.

La communion concerne d’abord les différentes réalités du Renouveau Charismatique Catholique. Mais la communion concerne aussi l’unité des chrétiens. Vous nous avez rappelé que le Renouveau Charismatique est par nature œcuménique et vous nous avez encouragés à un œcuménisme spirituel : prier ensemble et annoncer ensemble que Jésus est Seigneur et venir ensemble en aide aux pauvres, dans toutes leurs pauvretés. Nous avons parmi nous une petite délégation de chrétiens non catholiques qui sont le signe au milieu de nous de notre désir de mettre vos paroles en pratique.

En vous écoutant, nous avons compris que le grand défi que doit relever le Renouveau Charismatique, c’est celui de l’évangélisation. Nous nous engageons, très Saint Père, à servir l’Église dans la mission, en communion avec nos frères chrétiens non catholiques et en manifestant l’amour de prédilection de Dieu pour les pauvres.

Enfin, très saint Père, nous désirons vous assurer de notre prière fidèle pour votre ministère. Avec vous, nous voulons prier pour une nouvelle Pentecôte pour l’Église. Nous avons lancé une campagne de prière d’un peu plus de 3 mois pour une nouvelle effusion de l’Esprit sur l’Église et le monde. En ce jour, nous désirons prier avec vous à cette intention : viens Esprit Saint, viens Père des pauvres, viens consolateur souverain, renouvelle tes merveilles en notre époque comme une nouvelle Pentecôte.

Au nom de toute notre assemblée, merci de tout cœur, très saint Père.