Quand les membres du Renouveau Charismatique de Lomé (Togo) ont découvert au cours d’une évangélisation en prison que les prisonniers n’avaient pas l’eau courante, ils se sont mobilisés pour creuser un puits. Désormais, les prisonniers bénéficient de l’eau toute l’année.

 

Le Renouveau charismatique catholique au Togo a commencé depuis plus de cinq ans à évangéliser dans les prisons du pays. Cette évangélisation se fait surtout dans l’Archidiocèse de Lomé dans les prisons de Lomé, la capitale du pays et de Tsévié, une ville située à une trentaine de kilomètres de Lomé. L’évangélisation dans les prisons se fait sous deux aspects :

L’aide aux prisonniers qui vivent dans une situation de pauvreté extrême. Le Renouveau charismatique apporte régulièrement des vivres et des vêtements pour les prisonniers.

La prédication de la parole de Dieu suivie de prière d’intercession après la célébration eucharistique.

En 2018, j’ai été invité à faire une prédication de trois jours dans la prison de Tsévié. Le troisième jour de la prédication, les prisonniers n’étaient pas prêts à 15h comme d’habitude. La raison est qu’ils n’avaient pas d’eau pour faire la cuisine, l’eau étant une denrée rare dans la zone.

Selon le régisseur que nous avons interrogé, les mois de février à avril sont des périodes où l’eau manque cruellement.

Les frères du Renouveau ont été très touchés par cette situation et ont décidé de chercher l’argent pour faire un forage en vue de fournir de l’eau à la prison de façon permanente.

Il fallait environ 6000 euros pour les travaux. Le Renouveau charismatique de l’archidiocèse avait la moitié de l’argent requis. Les responsables en ont parlé à une personne qui les aidait dans le cadre des actions caritatives pour la prison. Ce dernier décida de financer tous les travaux.

Les travaux ont commencé avec la bénédiction du site par les prêtres. Le forage a duré une journée. Vers 16h, ils ont trouvé l’eau à la grande surprise de tout le monde car d’autres personnes avaient tenté de faire des forages mais n’avaient jamais réussi.

Après le forage, l’eau a été canalisée vers l’enceinte de la prison. Un support pour les polytanks a été construit. Le Renouveau a pris en main les travaux de finition.

C’est une œuvre d’évangélisation pour rendre l’homme heureux en mettant à sa disposition le minimum dont il a besoin pour vivre.

Que le Seigneur bénisse toutes les personnes qui ont fait un don pour que cette œuvre soit concrétisée.

 

Jean Christophe SAKITI